Les préparatifs de l’édition 2014 de l\'événement le plus important du monde pour l\'horlogerie et la bijouterie battent actuellement leur plein. Dans quelques semaines, du 27 mars au 3 avril 2014, plus de 150 000 visiteurs et environ 3 500 représentants des médias du monde entier sont attendus à Bâle. Le Salon international de l\'horlogerie et de la bijouterie Baselworld, qui se tient chaque année à Bâle, s\'est transformé au cours des dernières années en événement de tous les superlatifs. Le concept de foire ne rend plus justice aujourd\'hui à cette manifestation internationale de la branche. Dans les spectaculaires halles d\'exposition conçus par Herzog & de Meuron, une véritable ville composée de bâtiments hauts de plusieurs étages sera érigée en deux mois par environ 20 000 personnes, surpassant à de nombreux points de vue les célèbres avenues commerçantes suisses et étrangères.



Acheter à proprement parler n\'est cependant pas possible pour tout le monde à Baselworld. La manifestation est certes accessible aux visiteurs privés, mais Baselworld est en fait conçu comme un salon B2B (business to business) pour l\'industrie internationale de l\'horlogerie et de la bijouterie. Plus de 150 000 visiteurs par an originaires du monde entier sont pour la plupart des acheteurs et des revendeurs de montres, bijoux et pierres précieuses. Pour les marques, la manifestation est sans aucun doute l\'événement de l\'année. Les nouveautés, tendances et innovations de la branche y sont présentées à la perfection par les marques les plus importantes au plan international. On estime qu\'environ 80 % du chiffre d\'affaires mondial de montres et de bijoux sont générés au Salon Baselworld.



L\'Asie continue à manifester un grand intérêt

Le nombre de visiteurs originaires de l\'Extrême-Orient, principalement de Hong Kong et de la Chine, ne cesse d\'augmenter depuis plusieurs années. Lors de Baselworld 2013, on a dénombré également beaucoup de visiteurs issus de cette région du monde. Parallèlement, le nombre de journalistes venant d\'Asie augmente aussi d\'environ 20 % par an depuis 2010. Cette tendance semble se poursuivre de façon effrénée et est intimement liée à la demande de montres et bijoux provenant de cette région et des autres pays asiatiques.



Creuset générateur de tendances

Au cours des dix dernières années, les marques de montres et bijoux sont devenues des indicateurs de tendances essentiels dans le secteur du «lifestyle». Les stylistes, les designers et les experts en marketing des industries les plus variées vont de plus en plus souvent chercher leur inspiration à Bâle, en visitant cette manifestation unique au monde. Et inversement, les exposants des branches mode et «lifestyle» sont de plus en plus nombreux à présenter à Baselworld leur offre composée d\'innombrables collections de montres et de bijoux. Et il n\'est pas rare que les pavillons et les présentations soient conçus et mis en scène par des architectes de renommée mondiale. Les célébrités du monde entier flânent dans les allées de l\'exposition, longues de plus de 30 km.



Baselworld : l\'un des plus grands événements médiatiques du monde

En 2013, 3 600 journalistes accrédités sont venus du monde entier à Baselworld, ce nombre sera probablement dépassé pour le salon 2014. Les médias sont devenus les partenaires les plus importants de l\'industrie de l\'horlogerie et de la bijouterie. Leur intérêt croissant est étroitement lié à la forte demande de produits de luxe qui continue à se développer en Asie, principalement à Hong Kong, en Chine et à Taïwan. Pour cette raison, les marques les plus grandes et les plus prestigieuses organisent à Baselworld toute une variété d’événements médiatiques. Durant les huit jours passés à Bâle, les journalistes suivent souvent un programme intensif «24 heures sur 24», avec réunions et présentations chez bon nombre des 1 400 exposants. Pour tenir au courant les nombreux médias présents des multiples facettes du salon, Baselworld édite un journal quotidien d\'environ 80 pages présentant les dernières nouvelles. Ce journal est rédigé chaque jour par quelque 25 journalistes de renommée internationale spécialisés dans la branche des montres et bijoux.



www.baselworld.com

La tradition diamantaire anversoise.



D\'un point de vue historique, Anvers symbolise la genèse du commerce mondial du diamant, tel que nous le connaissons aujourd’hui. Plus de 550 ans de tradition étayent la marque de fabrique « Taillé à Anvers », laquelle fut durant des siècles, et est encore de nos jours, synonyme de qualité suprême et d’artisanat raffiné.





Toutes les bonnes raisons de se rendre à l’Antwerp Diamond Trade Fair 2014 qui se tiendra du 26 au 28 janvier.



• Découvrir un salon niché au coeur du quartier diamantaire le plus ancien et réputé au monde.



• Participer à un événement sur invitation, exclusivement dédié aux diamants.



• Rencontrer 80 exposants parmi les plus importantes firmes de l’industrie. (80 % des diamants bruts et 50 % des diamants polis dans le monde sont commercialisés à Anvers, soit près de 350 millions de US$ par jour).



• Disposer d’un choix illimité de marchandises, les exposants ayant leur siège central sur place.



• Obtenir les prix avantageux du marché d’Anvers.



• Admirer et comparer les pierres dans un cadre élégant et une atmosphère détendue.



• Bénéficier d’un service et d’une rapidité de livraison de première classe.



• Visiter les laboratoires de gemmologie d’Anvers, HRD et IGI.



• S’informer en assistant aux conférences.



• Apprécier une soirée agréable et un repas gastronomique lors du gala.



• Profiter du charme de la ville d’Anvers, d’une après-midi de shopping, d’une bière belge ou de délicieux chocolats.





Toutes les infos sont sur le site http://www.antwerpdiamondfair.com

Pendant plus de 10 ans les salons Printor et Bijorhca Paris ont vécu côte à côte.

Ces dernières années, nombre de professionnels du bijou précieux et de l’horlogerie ont indiqué vouloir une plus grande synergie entre les deux salons, pour une meilleure efficacité.

Aujourd’hui GL Events et Reed Expositions France, respectivement organisateurs des salons Printor et Bijorhca Paris, ont décidé de s’associer afin d’offrir aux fabricants, - créateurs, détaillants – acheteurs, français et internationaux, un seul et unique rendez-vous fédérateur de l’ensemble du marché.

A travers deux nouveaux rendez-vous (à Singapour, du 10 au 13 mars 2014 et à Miami du 12 au 15 mai 2015) la manifestation poursuit un seul but stratégique : développer le rayonnement international du salon parisien (dont la prochaine édition est programmée du 24 au 28 janvier à Villepinte) et lui assurer un nombre de plus en plus grand de visiteurs étrangers.



Maison & Objet a prévu une édition à Miami en mai 2015

\"Tous ceux qui pensent qu\'organiser un salon à Singapour et un autre à Miami entraînera une diminution du trafic sur notre rendez-vous parisien se trompent. Je suis persuadé que l\'effet sera opposé : on accueillera un public plus nombreux d\'Asiatiques et d\'Américains à Villepinte\", déclare Franck Millot, directeur commercial de la Safi, qui organise Maison & Objet.



En rencontrant la presse dans l\'un des salons du palace parisien Shangri-La (clin d’oeil à l\'Asie désormais proche), le staff dirigeant du salon insiste sur la valeur ajoutée de ce développement sur des continents autres que l\'Europe.

\"L’Asie du Sud-Est représente encore un petit chiffre d\'affaires dans l\'art de vivre, mais avec un potentiel incroyable et grandissant. Pour l\'Amérique du Nord, nous avons constaté depuis un an une reprise des ventes dans ce secteur. Le choix de nous poser à Miami nous permettra d\'atteindre en parallèle le marché sud-américain, en pleine expansion, avec des pays comme le Mexique et le Brésil qui montrent un grand intérêt pour la maison et l\'art de recevoir\", ajoute Franck Millot.



Le moment est donc venu pour M&O d\'aller chercher sur d\'autres territoires les succès commerciaux qui montrent quelques signes de faiblesse dans les marchés plus \"mûrs\" et touchés par la crise comme l\'Italie et la France.

\"Nous y constatons une baisse des ventes, c\'est sûr. Mais, pour compenser cela, il y a une augmentation de la demande dans le super-luxe que les maisons françaises savent si bien exprimer. Là, pas de turbulences, bien au contraire\", souligne Franck Millot.



C\'est peut-être pour aller en direction de cette consommation plus exclusive et premium que, pour la prochaine édition parisienne, les organisateurs ont redéployé Scènes d\'Intérieur (hall 7), en ouvrant un espace Gallery (scénographié par le designer Noé Duchaufour Lawrance) consacré à 130 créateurs. Des designers, artistes et artisans qui travaillent avec un souci d\'excellence et d\'unicité du produit.

\"Dans une époque où on assiste à une internationalisation et standardisation de l\'offre, même dans le luxe, on cherche, forcément, les produits rares et en édition limitée. La créativité et le savoir-faire sont très recherchés par les acheteurs et les prescripteurs pour répondre aux envies d\'exception exprimées par les consommateurs d\'aujourd\'hui\", affirme le manager.



Le salon de janvier marquera un gros changement aussi dans le secteur de la cuisine, pour se rapprocher de notre société qui donne plus d\'importance au food et à ses expressions conviviales. L\'art de recevoir a réécrit ses règles et affiche l\'envie d\'un partage d\'émotions qui se conjugue avec de nouveaux espaces de vie. M&O lance ainsi Cook & Design, un forum dédié aux dernières tendances culinaires, dans le hall 3, aménagé comme un lounge bar où les grands chefs défileront pour animer des ateliers, organiser des dégustations ou encore se confronter avec les designers.



Le forum des tendances, sous le libellé Elsewhere, qui témoigne de la résurgence du rêve venu d\'ailleurs, réunira trois experts fidèles depuis longtemps à ce rendez-vous: Elisabeth Leriche, Vincent Grégoire et François Bernard.



Le nombre d\'exposants reste inchangé, environ 3 000. \"Certaines entreprises concernées par le ralentissement de l\'activité ont préféré réduire leur stand mais il n\'était pas question pour elles de renoncer à exposer\". Quelques oscillations tout de même dans leur composition. \"Il y a plus d\'Italiens. Normal : ils viennent chercher une visibilité internationale car leur marché intérieur est en forte baisse\". On attend autour de 80 000 visiteurs.



Accueillie dans le prestigieux Marina Bay Sands Expo de Singapour, l\'édition asiatique de mars devrait accueillir entre 150 et 180 exposants, dont 30 % d\'entreprises locales, qui ne viennent pas à Paris et auront ainsi l\'occasion de se confronter avec un plus large public.



Du 6 au 9 du mois de février prochain, IFEMA organise une nouvelle édition de BISUTEX, la vitrine par excellence du secteur de la bijouterie et des accessoires, qui réunira à nouveau, sur le pavillon 8 de FERIA DE MADRID, une représentation exhaustive d\'entreprises sur une scène spécialement marquée par la créativité et les toutes dernières tendances de mode.



Une édition qui progresse à un bon rythme en termes de location de stands, pour laquelle les organisateurs prévoient la participation de plus de 300 entreprises et de près d\'un millier de marques, avec les toutes dernières nouveautés et propositions pour la saison printemps-été 2014. Une réponse des entreprises stimulée par les prévisions de croissance économique qui annonce l\'arrivée de la nouvelle année et qui, à court terme, misent sur la relance de l\'activité commerciale. D\'éminentes entreprises comme Agatha Ruiz de la Prada, Carla Sade, Ciclón, Ezpeleta, Franelec, Jimmy Crystal, Lola Casademunt, Nusarelos, Pertegaz, Pierre Cardin, Tommy Hilfiger, Torques Complementos, Victorio y Luchino, ou Yanko, entre autres, ont confirmé leur participation à cette nouvelle édition.



D\'autre part, afin d\'adapter en permanence le Salon aux besoins du secteur, l\'organisation de BISUTEX continue de promouvoir différentes mesures de soutien à la participation des entreprises. Dans cette optique, l\'une des nouveautés de cette année réside dans la réduction de ses dates à une journée. Ainsi, l\'activité du Salon sera désormais concentrée de jeudi à dimanche, en permettant aux entreprises une diminution considérable des coûts destinés à la participation.



BISUTEX propose, en outre, différentes alternatives de participation adaptées aux différents profils d\'entreprise et d\'objectifs de communication, à l\'instar des stands MINIS, un espace particulièrement séduisant et conçu pour promouvoir la présence, sur le salon, de jeunes créateurs, entreprises récemment créées, etc. L\'un des autres espaces différenciés et de grande visibilité est ARCHI, qui situe les entreprises au centre du pavillon, avec une offre haut de gamme et mode, ayant pour intérêt de doper son image de marque. Les collections réunies autour de ces deux espaces se sont imposées, au fil de ces dernières éditions, comme une référence en termes de créativité, avec la présentation de quelques-unes des collections les plus fraîches et innovantes, des lignes avant-gardistes et des nouveautés d\'éminentes entreprises de l\'univers de la création et de la mode.



Promotion nationale et internationale

L\'organisation de BISUTEX oeuvre également à renforcer les campagnes visant à promouvoir la présence sur le salon de professionnels, autant à l\'échelle nationale que sur certains marchés à fort potentiel permettant de doper les ventes du secteur. Dans cette optique, le Programme d\'Acheteurs Internationaux focalise son attention sur des pays comme l\'Allemagne, la France, l\'Italie et le Portugal, avec l\'objectif de réunir autour de BISUTEX une demande qualifiée et capable de renforcer les exportations du secteur.



Plus de nouveautés lors de l\'édition de Septembre 2014

L\'une des autres nouveautés en cours, à partir de l\'édition de septembre 2014, sera le déroulement simultané des dates de Giftrends, l\'événement dans lequel s\'inscrit BISUTEX, conjointement à INTERGIFT, Salon International du cadeau, et IBERJOYA, Salon International de la Joaillerie, l’Orfèvrerie, l’Horlogerie et les Industries Connexes, avec MOMAD METROPOLIS, la vitrine commerciale des secteurs du Textile, de la Chaussure et des Accessoires de la Péninsule ibérique. Une initiative qui permettra de proposer à l\'acheteur professionnel, au sein d\'un même espace et aux mêmes dates, une offre de mode complète et le plus vaste aperçu en Espagne des tendances du moment.

www.bisutex.ifema.es